Eveil à la foi – Andrésy, Conflans, Maurecourt

Bienvenue sur le blog de l’Eveil à la Foi de la paroisse du Confluent – Andrésy, Conflans, Maurecourt

8 février, 2014

Célébration du samedi 8 février 2014 – Rencontre avec le centurion – Spectacle

Classé dans : Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

Jésus guérit le serviteur d’un centurion romain

 

Jésus se trouve  à Capharnaüm, dans un village de pêcheurs  au nord d’Israël, près de la frontière.

Les gens parlent beaucoup de lui et des miracles qu’il accomplit.

À Capharnaüm, vit un centurion (un officier de l’armée romaine) qui commande une centaine d’hommes qui ne connaissent pas tous Jésus.

Ce centurion a un esclave auquel il tient beaucoup ; mais celui-ci est très  malade et même sur le point de mourir.

Le centurion a  entendu parler de Jésus. Or il connaît les coutumes juives. Il sait qu’étant non juif, il ne peut  pas demander à Jésus de rentrer dans sa maison. Il sait que ‘Pénétrer chez un non juif’, peut rendre un juif impur. Alors il lui envoit quelques notables juifs pour le prier de venir sauver son esclave.

 

Quand Jésus entre, ce jour-là, dans Capharnaüm, un ami juif du centurion s’approche de Jésus :

« Maître, tu connais le chef militaire de la ville, le centurion romain ? Il veut que tu viennes pour l’un de ses serviteurs très malade, et qu’il aime comme son fils. Fais cela pour lui : il le mérite. C’est un ami : c’est lui qui a fait construire notre belle synagogue. »

Jésus : « Bien, je vais moi-même guérir ce malade. »

Alors que Jésus s’approche de la maison du centurion, celui-ci vient à sa rencontre :

20140208_172828 20140208_172840

« Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.

Ecoute, moi par exemple, je commande une section de 100 hommes. Si je donne un ordre à un de mes soldats je sais qu’il sera exécuté.

Quand je dis à l’un de mes soldats : « Vas-t-en », il s’en va ; et à un autre : « Viens » Il vient.» et à mon esclave : « Fais ceci », et il le fait.  Je n’ai pas besoin de vérifier que c’est fait.  Aussi je sais qu’il suffit juste que vous disiez ce qu’il faut et mon serviteur sera guéri. »

Le centurion a tellement foi en Jésus qu’il demande à Jésus de guérir son serviteur à distance.

Entendant cela, Jésus est dans l’admiration. « Je vous le dis, même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! »

Puis se tournant vers le centurion : « Rentre chez toi, ne t’inquiète pas,  ta foi a sauvé ton serviteur.»

 

Le centurion s’apprête à rentrer chez lui. Sur le chemin, un militaire accourt vers lui et lui dit :

« Chef, votre serviteur va mieux. La fièvre a disparu, il est guéri. »

 

30 novembre, 2013

Célébration du samedi 30 novembre 2013 – Rencontre avec le paralytique – Réalisation

Classé dans : Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

luminion à effet vitrail

Impression d’un dessin sur une feuille calque.

Coloriage à la peinture à l’eau (pastilles) sur l’envers.

Puis on enroule autour pot de yahourt en verre.

luminion

image bricolage à imprimer

Célébration du samedi 30 novembre 2013 – Rencontre avec le paralytique – Spectacle

Classé dans : Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

Jésus et le paralytique

 

Aujourd’hui je vais te raconter une histoire qui se passe dans une maison dans un village. Jésus est invité dans cette maison. Ce qui est bizarre dans cette maison c’est qu’elle a un toit tout plat et un escalier pour monter dessus. Sur ce toit on peut entreposer des pots, des graines, étendre sa lessive et quand il fait chaud la nuit on peut prendre sa couverture et aller dormir dessus.

Aujourd’hui Jésus est dans la maison il parle du royaume de Dieu. Il y a énormément de gens qui sont intéressés et qui sont venus de tous les villages voisins pour l’écouter. Même des gens de Jérusalem, la grande ville, sont venus. La maison est trop petite pour que tout le monde puisse y entrer alors, comme la maison est pleine, beaucoup sont obligés de rester devant la porte. Sur la pointe des pieds ils tendent l’oreille et ils écoutent ce que Jésus raconte.

Non loin de là, il y a quelqu’un  qui n’est pas venu voir Jésus. Il est resté couché chez lui. Il est paresseux ? Mais non,  il ne peut pas marcher, il est paralysé. Depuis qu’il est tout petit il n’a jamais pu courir. Il n’a jamais pu monter dans les arbres avec les autres. A cette époque on pensait que les gens paralysés étaient des pêcheurs.

Le paralytique est là dans son lit. Il attend. Il est triste mais il a des amis. Il y en a justement un qui arrive en courant et qui lui crie :

- Dis moi mon vieux tu sais quoi il y a Jésus qui est tout près d’ici dans une maison ? Allez viens on va aller le voir.

- Mais je ne peux pas marcher, je ne peux pas bouger. Tu le sais bien.

- Mais ce n’est pas grave, je suis venu avec 3 amis. On va te mettre sur un brancard et t’emmener voir Jésus.

Ils ont pris le paralytique. Ils l’ont installé sur un brancard et ils ont commencé à traverser le village avec lui. Ce n’est pas très simple : il est lourd, et puis il faut marcher ensemble. On ne peut pas marcher n’importe comment.

Sur le chemin le paralytique ronchonne :

- Tu crois que Jésus va s’occuper de moi. Moi, tu sais je n’ai pas trop le moral.

- Mais oui on est convaincu. Jésus c’est quelqu’un qui s’occupe de tout le monde

- Oui, mais moi, tu sais, je suis paralysé depuis que je suis tout petit.

- Allez ne t’en fais pas, on y va. Jésus moi je crois que c’est le fils de Dieu.

Ils arrivent à la maison mais il y a tellement de monde qu’ils se demandent comment ils vont faire  pour rentrer. Alors ils décident de monter sur le toit de la maison en empruntant les escaliers.

Quelle chance c’est un toit en torchis. Il est fait avec des branches et de la terre. Les amis décident alors de faire un trou dans le toit pour pouvoir accéder à l’intérieur de la maison.

Ils déplacent la terre, poussent les branches et quelques pierres. Ils arrivent à faire un trou.

- Oh la la, vous croyez vraiment que vous allez me descendre là dedans ? dit le paralysé

- Mais bien sûr ne t’inquiète pas.

Les 4 amis le cramponnent solidement à son brancard et le suspendent grâce à des cordes. Il fallait tenir fort et ils ont commencé à le glisser le long du trou.

le paralytique

- Allez va y t’inquiète pas. Nous on  y croit en Jésus. On a la foi.

Heureusement qu’ils ont la foi pour lui parce que le paralytique, lui, n’est pas très convaincu. Il ne connaît pas Jésus, il ne l’a jamais vu et se demande ce qu’il va lui dire.

- Je ne suis pas quelqu’un de bien. Si seulement j’étais… je ne sais pas moi, aimable, sympas, peut être qu’il s’occuperait de moi mais franchement je suis souvent de mauvaise humeur. Oh là là je ne suis pas aussi bien que cela. Est-ce que Jésus va s’occuper de moi ?

En attendant ceux dont Jésus s’occupe, ce sont les gens qui sont en bas avec lui.

Ses 4 amis le retiennent. Il ne faut pas qu’il tombe par terre et puis il y a la propriétaire de la maison qui dit :

- mais qu’est-ce que c’est que ces sauvages qui ont fait un trou dans mon toit ? Qui est-ce qui va réparer maintenant ?

En attendant, le trou est fait maintenant et le paralytique descend lentement. Il arrive tout inquiet aux pieds de Jésus pendant que ses amis là-haut, eux ne sont pas inquiets. Ils attendent la réaction de Jésus.

Jésus regarde alors le paralytique. Il regarde dans son cœur et il voit que ce pauvre homme est triste et qu’il a beaucoup de chose à se faire pardonner. Il lui dit :

- Ecoute mon ami, tout ce que tu as fait de mal c’est pardonné c’est oublié.

Le paralytique est très content. C’est exactement ce qu’il attendait.

Autour de Jésus il y avait des religieux de l’époque. Ils sont furieux. Ils disent que ce n’est pas possible et que seul Dieu pardonne les pêchés. Alors Jésus les regarde et dit :

- Pour vous montrer que je peux aussi pardonner les péchés et bien je dis à cet homme paralysé, lève-toi, descends de ton brancard et marche.

Et tout d’un coup le paralytique, qui jusqu’à présent était toujours coincé dans sa chambre, saute sur ses pieds. Il peut marcher. Quelle joie dans la maison. Quelle explosion. Tout le monde chante. Dehors les gens crient :

- qu’est ce qui se passe ? qu’est ce qui se passe ?

- Jésus a guéri le paralytique !

Et même la propriétaire de la maison au toit troué est contente que le paralytique soit guéri.

Alors elle vous a plus mon histoire ?

12 octobre, 2013

Célébration du samedi 12 septembre 2013 – Rencontre avec Zachée – Réalisation

Classé dans : Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

Décoration d’une silhouette puis mise en place sur une fresque.

Célébration du samedi 12 septembre 2013 – Rencontre avec Zachée – Réalisation dans Réalisation fresque-150x106

Célébration du samedi 12 septembre 2013 – Rencontre avec Zachée – Spectacle

Classé dans : Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

Aujourd’hui nous allons parler de l’histoire d’une rencontre….

Jésus faisait des rencontres quand il marchait de village en village. A l’époque, il n’y avait pas de trains, de voitures… quand on voulait se déplacer c’était toujours à pied sur des chemins de terre. Jésus aimait aller à la rencontre des personnes, annoncer que Dieu, son Père, aime tous les hommes quels qu’ils soient. Souvent de grandes foules le suivaient.

Un jour, qu’il entre dans le village de Jéricho, il va faire la rencontre d’un homme du nom de Zachée.

Ecoutons cette histoire…

—————

Célébration du samedi 12 septembre 2013 – Rencontre avec Zachée – Spectacle dans Spectacle pa120193-150x112Jésus traversait la ville de Jéricho.

Il y avait un homme du nom de Zachée. Il était le chef des collecteurs d’impôts, c’est-à-dire qu’il réclamait pour les romains de l’argent aux habitant de sa ville ; il en réclamait même plus que nécessaire pour en garder un peu pour lui. Du coup, les gens de sa ville ne l’aimaient pas et pensaient que Jésus ne pouvait pas l’aimer non plus.

Zachée avait beaucoup entendu parlé de Jésus. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il n’y arrivait pas à cause de la foule, car il était petit. Trop curieux, il ne renonça pas pour autant, mais il insista. Il finit par se faire un chemin à travers la foule. Il courut en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui passait par là.

Un sycomore est un arbre aux hautes et larges branches qui est signe de vanité. En montant sur cet arbre, Zachée commençait à oublier tout ce que les gens pourraient penser de lui : il commençait déjà à se convertir.

Jésus, arrivé au pied de l’arbre, s’arrêta et leva les yeux. Jésus avait bien remarqué les efforts de Zachée pour venir à sa rencontre.

Il l’interpella ainsi:

Jésus: «Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »

Zachée descendit vite.

Il était tout content, fier, surpris et heureux que Jésus l’ai remarqué alors qu’il se savait pécheur. (Être pécheur, c’est faire des choses qui nous éloignent de Dieu, qui nous éloignent des autres).  Zachée savait bien qu’en travaillant pour les romains il trahissait son pays ; qu’en collectant trop d’impôts il avait peut-être été injuste et voleur.

Mais en plus, Zachée n’en revenait pas que Jésus s’invitait chez lui.

Zachée reçut Jésus avec joie.

Voyant cela, tous les gens criaient et protestaient :

La foule : « Jésus est allé loger chez un pêcheur. »

Mais Zachée, s’avançant dit au seigneur :

Zachée : «  Voilà, seigneur, je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre 4 fois plus. »

Alors Jésus dit à Jésus :

Jésus: «Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car Zachée aussi est un fils d’Abraham. En effet, le fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Ainsi continuait la reconversion de Zachée, et son acceptation aux yeux de tous, grâce à l’expérience de l’amour du Christ  et de son pardon !

5 septembre, 2013

Inscription 2013-2014 – Andrésy/Maurecourt

Classé dans : A télécharger,Carnet pratique — eveilfoiconfluent78 @ 22:58

Tu as entre 3 et 7 ans.

Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi :

 

Aux salles paroissiales d’Andrésy.

 

Avec tes dix doigts, tu fabriqueras un objet à rapporter à la maison.

Avec des mots simples, des chansons, tu pourras prier Jésus.

 

Et pour clôturer chaque rencontre, nous partagerons le goûter.

 

Cette année, nous verrons différentes façon d’aller à la rencontre de Jésus.

 

Ces célébrations se dérouleront : fichier doc calendrier 2013-2014

Samedi  12 Octobre            à 16h30

Samedi  30 Novembre          à 16h30

Samedi  8 février              à 16h30

Samedi  29 mars                à 16h30

Samedi  24 mai                 à 16h30

 

Les inscriptions auront lieu pour Andrésy/Maurecourt au presbytère d’ANDRESY:

- samedi 7 septembre de 10h à 12h

- mercredi 11 septembre de 10h à 12h

Merci d’apporter 5 euros par famille pour contribuer aux frais ainsi que la fiche d’inscription suivante :

fichier doc Fiche inscription 2013-2014

Renseignements :

Mail : efandresy@yahoo.fr

blog : http://eveilfoiconfluent78.unblog.fr/

Tél. : 01.39.74.85.15

6 août, 2013

Calendrier 2013 – 2014

Classé dans : Carnet pratique,Non classé — eveilfoiconfluent78 @ 0:05

L’EVEIL A LA FOI peut être vécu en famille, dans la paroisse ou en école catholique. Il permet aux petits enfants de 3 à 7 ans de découvrir, essentiellement par leur corps et leurs cinq sens, le Dieu de Jésus-Christ aimant et présent dans leur vie.

Les équipes de catéchèse du Confluent comptent des parents particulièrement chargés de cette mission. Elles travaillent les points de repères et outils en abordant les principales fêtes liturgiques (Noël, Pâques…) et sur des thèmes abordés avec les petits (Marie, la prière, les paraboles, les questions d’enfants, etc.).

 

Tu as entre 3 et 7 ans. Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi :

Cette année, nous aborderons le thème de « A la rencontre de Jésus »:
(programmes et jours identiques à Andrésy et Conflans, voir ci-dessous pour les lieux et horaires)

le samedi 12 octobre 2013,
le samedi 30 novembre 2013,
le samedi 8 février 2014,
le samedi 29 mars 2014,
le samedi 24 mai 2014.

Venez visiter le blog : http://eveilfoiconfluent78.unblog.fr/

L’éveil à la foi à Andrésy

Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi aux salles paroissiales d’Andrésy, au 10 bd Noël Marc à Andrésy (et non pas dans l’église d’Andrésy), de 16h30 à 18h.

Contact : Hélène BERSOT
Téléphone : 01 39 74 85 15
Mail : efandresy@yahoo.fr

Agrandir le plan

L’éveil à la foi à Conflans-Sainte-Honorine

Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi à la salle paroissiale de l’église Saint Jean-Marie VIANNEY

176, bd du Général-de-Gaulle

CONFLANS SAINTE HONORINE de 15h à 16h.

Contact : Danielle RISK ou Marie Lenne
Mail : eveilfoiconflans@yahoo.fr

Agrandir le plan

1 juin, 2013

Célébration du samedi 1 juin 2013 – Merci – Jésus et les 10 lépreux – Réalisation

Classé dans : Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

Croix en carton porte clef décoré aux playmaïs

Croix rectoCroix verso

 

 

Célébration du samedi 1 juin 2013 – Merci – Jésus et les 10 lépreux – Spectacle

Classé dans : Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

Un jour, Jésus se promenait sur une route entre la Samarie et de la Galilée.

Et voilà qu’il rencontre un groupe de dix lépreux, c’est-à-dire des hommes qui ont une terrible maladie de la peau. Personne ne voulait  soigner les lépreux, car on avait bien trop peur d’attraper la lèpre. Les lépreux étaient donc rejetés des autres hommes et exclus des villages.

Les pauvres lépreux aperçoivent Jésus, ils courent vers lui car ils l’ont reconnu comme Fils de Dieu, le seul qui puisse les sauver. Ils s’arrêtent à distance de Jésus pour ne pas lui transmettre leur lèpre et élevèrent la voix en disant :

« Jésus, Maître, aie pitié de nous ! Guéris-nous ! »

Jésus leur dit :

« Allez vous montrer aux prêtres, là-bas dans le Temple »

Les lépreux, qui ont confiance en Jésus et croient en sa Parole, obéissent et prennent la route en direction du Temple.

Pendant qu’ils y vont, voilà qu’ils sont tous guéris. Comme ils sont heureux ! Ils sautent et dansent de joie sur le chemin ! Ils ont cru à la parole de Jésus.

Oui, ils sont si contents d’être guéris, qu’ils rentrent chez eux sans même penser à revenir dire merci à Jésus.

Un seul revient, voyant qu’il avait été purifié. Il se jette à genoux devant  Jésus et dit d’une voix très forte :

« Merci Seigneur  mon Dieu, merci de m’avoir guéri ! »

Prenant la parole, Jésus dit tristement :

« Est-ce que les dix n’ont pas été purifiés ? Et les neuf autres, ou sont-ils donc ? »

Jésus se penche vers le lépreux et lui dit :

« Relève-toi, va ; ta foi t’a sauvé »

 

 

Lire très lentement, en prenant son temps !

 

 

 

 

Discussion

Qui Jésus a-t-il rencontré sur la route ?

Combien étaient-ils ?

Qu’ont-ils demandé à Jésus ?

Est-ce que Jésus a guéri les lépreux tout de suite ?

Quand les lépreux ont-ils été guéris ?

Est-ce qu’ils ont dit merci à Jésus ?

 

Faire un retour sur tous les dons du Seigneur par amour pour nous (don de sa vie…)

Il faut demander avec foi, avec amour de Dieu.8

Il faut aussi apprendre à dire merci à Jésus « pour le soleil, la pluie qui arrose, pour papa, pour maman, mamie… ».

Il y a le merci politesse et le merci dû à Dieu (les choses immatérielles).

Est-ce que parfois, on n’est pas un peu les lépreux qui oublient de dire merci à Jésus ? Et pourtant, Dieu nous donne, mais nous ne reconnaissons pas que cela vient de Lui.

6 avril, 2013

Célébration du samedi 6 avril 2013 – Je t’offre – La multiplication des pains – Réalisation

Classé dans : Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

Bracelet de prière :

Création de perle en papier en enroulant un triangle de papier avec ses bord coloriés au feutre autour d’un bâton de brochette en bois

Puis montage sur fil avec des breloques Poisson.

Célébration du samedi 6 avril 2013 – Je t'offre – La multiplication des pains – Réalisation dans Réalisation img-20130406-00006-300x225

12345...9
 

Les Témoignages de la Greno... |
Spiritus |
Tariq RAMADAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fleurdefoi
| Immortalisation
| L'EVANGELISTE