Eveil à la foi – Andrésy, Conflans, Maurecourt

Bienvenue sur le blog de l’Eveil à la Foi de la paroisse du Confluent – Andrésy, Conflans, Maurecourt

13 février, 2016

Célébration du samedi 13 février 2016 – Viens à moi

Classé dans : Non classé — eveilfoiconfluent78 @ 22:55

Chanson de l’année  : Jésus est le rocher de ma vie.

la Vidéo par ici … https://www.icloud.com/sharedalbum/fr-fr/#B09JEsNWnzkUT8;3FC22933-8CB9-4AF9-9538-953280698638

DSCF5986 DSCF5987

Spectacle de marionnettes

Personnages :
Jésus, 3 enfants (Benjamin, Samuel et Rachel), les disciples,  un parent, la foule
DSCF5989
B. : Samuel, tu joues aux billes avec moi ?
S. : Non, Benjamin, à chaque fois que je joue avec toi, tu triches !
B. : Menteur, c’est toi qui es mauvais joueur !
R. : Toujours en train de vous disputer les garçons !
S. : Laisse-nous tranquille, Rachel, va jouer ailleurs avec ta poupée !
R : Na, na, na ! Toujours aussi bête !
IMG_5597
P. : Arrêtez, les enfants, il y a Jésus qui arrive. On va lui demander de vous bénir. Il va poser sa main sur votre tête.
B. : Super ! T’en fais pas, on va être sages !
IMG_5600
F. : Alleluia ! Alleluia ! C’est Jésus qui passe ! Alleluia !
P. : Laissez-moi passer, je veux que Jésus bénisse mes enfants.
D. : Mais, non pas question ! Ils vont encore faire du bruit et nous gêner !
P. : Mais si, laissez-nous passer !
D. : Pas question, je t’ai dit !
IMG_5601
J. : Mais qu’est-ce que vous faites ?
D. : Ben, Jésus, on a dit aux enfants d’aller ailleurs !
J. : Non, non ! Laissez les enfants venir à moi ! Ne les empêchez pas !
D. : Mais Jésus ils vont nous déranger !
J. : Pas du tout. Dieu aime les enfants. Le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.
Regardez les enfants, ils sont heureux quand ils se sentent aimés de leurs parents
Devant Dieu votre Père, soyez comme des enfants qui se sentent aimés et qui ont confiance.
C’est ce que Dieu désire. Les enfant sont un exemple pour vous.
J. : Venez les enfants, que je vous embrasse et vous serre sur mon coeur !
IMG_5604
Réflexion avec le père Thierry

DSCF6002 DSCF5999 DSCF5998

 

Prière

Seigneur Jésus
Tu es plein d’amour pour tous !
Et tu dis aux enfants de venir à toi.
Alors, accueille-nous !
Pose ta main sur nous !
Serre-nous sur ton coeur !
Que nous nous sentions aimés de toi et de ton Père !
Nous croyons en toi et nous voulons te ressembler !
Amen !
DSCF6007 DSCF6010 DSCF6016 DSCF6017
Le bricolage
Bougeoir représetant Jésus et un enfant venant à lui.
IMG_5596
DSCF6023 DSCF6024 DSCF6025 DSCF6026 DSCF6027 DSCF6029 DSCF6030 DSCF6031
Le goûter
DSCF6032

5 décembre, 2015

Célébration du samedi 5 décembre 2015 – Accueille-moi

Classé dans : Non classé — eveilfoiconfluent78 @ 17:53

Chanson de l’année  : Jésus est le rocher de ma vie.

la Vidéo par ici … https://www.icloud.com/sharedalbum/fr-fr/#B09JEsNWnzkUT8;A8A590D3-41D7-4A74-B822-858DA01351E0

IMG_4727 IMG_4729

Spectacle

1

3

Il y a 2000 ans, dans le village de Nazareth, habitait une jeune fille appelée Marie

Elle était fiancée à Joseph qui était un homme juste et bon.

 

Un jour, un ange est envoyé par Dieu auprès de Marie

Il lui dit : « Je te salue, Marie. Dieu t’a choisie pour être la mère du Sauveur, celui qui vient sauver les hommes. »

Marie est très étonnée, elle ne comprend pas.

 

Alors l’ange lui dit : « N’aie pas peur. Bientôt tu auras un enfant. Tu l’appelleras Jésus.

 

Ta cousine Elisabeth, qui n’avait pas d’enfant, est enceinte depuis 6 mois «  (clic pour que Marie se colorie)

Et Marie tend les bras vers l’ange (clic pour que Marie bouge)

et dit

« Oui, je suis la servante du Seigneur.

Que tout se passe comme tu as dit »

 

4

5

L’ange a dit à Marie qu’Elisabeth aussi va avoir un enfant.

Marie est toute heureuse car sa cousine ne pouvait pas en avoir et elle est âgée.

Elle se dépêche d’aller dans le village d’Elisabeth.

Elle veut pouvoir l’aider au moment de la naissance.

 

Marie entre chez Elisabeth et le bébé d’Elisabeth sautille de joie dans son ventre.

Elisabeth comprend tout et dit à Marie :

« Toi aussi tu es enceinte et ton enfant sera le Sauveur envoyé par Dieu ».

Marie lève les bras vers le ciel. Elle est toute joyeuse et remercie Dieu :

« Mon cœur est plein de joie.

Mon Dieu, je chante tes merveilles pour cet enfant qui va naître ».

6

7

Après la naissance de l’enfant d’Elisabeth, Marie rentre chez elle, à Nazareth.

Elle repense souvent aux paroles de l’Ange.

Elle pose ses mains sur son ventre qui peu à peu s’arrondit.

 

Elle pense à cet enfant qu’elle porte.

Elle lui parle. Elle pense à tout ce qu’il fera plus tard pour sauver les hommes.

Elle se demande comment cela va se passer.

Pour l’instant elle est toute joyeuse car elle sent l’enfant bouger dans son ventre.

8

9

Un jour Joseph vient la voir et lui dit :

« Il faut que nous partions à Bethléem. »

Marie est un peu inquiète. C’est bientôt le moment de la naissance.

Mais Joseph lui dit : « Nous n’avons pas le choix. Il faut partir »

Marie lui dit : « J’ai confiance en Dieu. Il prendra soin de nous et de l’enfant que je porte ».

Ils partent et 3 jours après arrivent à Bethléem mais là, pas de place pour eux.

Joseph cherche mais il n’y a plus de place nulle part dans les maisons.

Il est inquiet car c’est maintenant la naissance.

Il trouve finalement une petite place dans une étable.

10

Et l’enfant Jésus nait.

Marie est toute joyeuse.

 

Elle serre Jésus sur son cœur et le berce.

Et elle dit à Jésus :  » Tu es né mon fils. Quelle merveille !

Merci à toi Dieu de m’avoir donné cet enfant. »

 

Reflexion avec le Père Thierry

IMG_4753 IMG_4754 IMG_4757

 

Prière dans l’église

IMG_4759 IMG_4760 IMG_4761 IMG_4725

 

Le bricolage

Coloriage d’une crèche à coller au fond d’une boite pré-pliée et décoration de celle-ci avec des gomettes étoile.

IMG_4720 IMG_4721 IMG_4719 IMG_4765 IMG_4764 IMG_4767 IMG_4766 IMG_4768 IMG_4770 IMG_4769 IMG_4716

Fil rouge de l’année : la main

IMG_4722

Le gouter

IMG_4772

11 avril, 2015

Célébration du samedi 11 avril 2015 – L’habit blanc – Bricolage

Classé dans : Non classé,Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

Tombeau

Peindre une demi-assiette avec une ouverture pour le rocher.

Agrafage des 2 demi-assiettes en carton dos à dos.

Collage d’un Jésus ressuscité colorié au feutre à l’intérieur.

Froissage d’un papier kraft pour former le rocher.

20150411_173237[1]

Célébration du samedi 11 avril 2015 – L’habit blanc – Spectacle

Classé dans : Non classé,Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

La résurrection de Jésus

 Bonjour les enfants,

L’événement que nous allons vous raconter, nous le fêtons chaque année le dimanche de Pâques. C’est la Bonne Nouvelle que nous annonce les cloches quand elles se remettent à sonner.

 

LA MORT DE JESUS

 Après que Jésus fut rentré comme un roi dans Jérusalem, il fut arrêté au milieu de ses disciples venus fêter avec lui la Pâque juive. Il fut jugé et condamné au supplice de la croix. Il connut l’humiliation puis fut cloué sur une croix. Il mourut.

On le descendit de la croix.

On était vendredi.

 

LA MISE AU TOMBEAU

 Le soir venu, arriva un homme riche, qui s’appelait Joseph, et qui était devenu lui aussi disciple de Jésus. Il alla trouver Pilate pour demander le corps de Jésus. Alors, Pilate ordonna qu’on lui remette le corps. Joseph l’enveloppa dans un linceul neuf, et le déposa dans le tombeau qu’il venait de se faire tailler dans le roc.

20150411_171120[1]

Puis, il roula une grande pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla.

Les chefs des prêtres et les pharisiens allèrent trouver Pilate et lui dirent :

Nous nous sommes rappelé ce que cet imposteur a dit, de son vivant : ‘’Après trois jours, je ressusciterai ».

Ordonne donc que le tombeau soit gardé jusqu’au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas voler le corps et dire au peuple: ‘Il est ressuscité.

Pilate leur dit: «Vous avez une garde. Allez-y, gardez-le comme vous le souhaitez!»

Ils s’en allèrent et firent surveiller le tombeau par la garde après avoir scellé la pierre.

Ils partirent donc et assurèrent la surveillance du tombeau en y plaçant des gardes.

LA RESSURECTION

 Il y avait plusieurs femmes qui ont assisté à la mort de Jésus en dehors de la mère de Jésus. Elles avaient suivi Jésus depuis la Galilée pour le servir. Elles s’appelaient Marie-Madeleine et Marie, mère de Jacques.

Après le sabbat (jour de repos chez les juifs), à l’aube du dimanche, elles allèrent au tombeau apportant les huiles parfumées qu’elles avaient préparées pour embaumer le corps de Jésus.

Soudain, il y eut un grand tremblement de terre : un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre qui fermait l’ouverture et s’assit dessus.

Il avait l’aspect de l’éclair et son vêtement était blanc comme la neige.
Les gardes tremblèrent de peur et devinrent comme morts.

20150411_171048[1]

L’ange prit la parole et dit aux femmes:

«N’ayez pas peur, je sais que vous cherchez Jésus, celui qui a été crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où le Seigneur était couché et allez vite dire à ses disciples qu’il est ressuscité. Il vous précède en Galilée. C’est là que vous le verrez.»

Elles s’éloignèrent rapidement du tombeau, avec crainte et une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples.
Et voici que Jésus vint à leur rencontre et dit:

«Je vous salue.»

Elles s’approchèrent, s’agrippèrent à ses pieds et se prosternèrent devant lui.

Alors Jésus leur dit:

«N’ayez pas peur! Allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c’est là qu’ils me verront.»

 

7 février, 2015

Célébration du samedi 7 février 2015 – Le saint-chrême – Bricolage

Classé dans : Non classé,Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

Corne à parfum

Utilisation d’argile auto-durcissant

On fait une boule qu’on écrase en galette. On incruste des petites perles en verre on appuyant.

Puis on roule en cornet.

Une fois sec déposer une goutte d’huile parfumée à l’intérieur.

20150207_175035[1]

Célébration du samedi 7 février 2015 – Le saint-chrême – Spectacle

Classé dans : Non classé,Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

David est sacré roi

 Dans les temps très ancien, avant l’arrivée de Jésus, le peuple voulait un roi. Dieu leur choisit Saül. Mais Saül se détourna de Dieu. Dieu était mécontent : il envoya son prophète Samuel pour choisir un nouveau roi.

Voici cette histoire :

——————

 Un jour, Dieu dit à Samuel :

« Arrête de pleurer Saül ?
Je l’ai rejeté. Il ne sera plus roi d’Israël.
Je t’envoie chez Jessé, à Bethléem,
car j’ai découvert un roi parmi ses fils.
Prends une corne, remplis-la d’huile, et pars ! »

Samuel obéit à l’ordre de Dieu.
Quand il arriva à Bethléem, il vit Éliab, il se dit :
« c’est sûrement lui que Dieu a choisi pour lui donner l’onction ! »

Mais Dieu dit à Samuel :
«Ne regarde pas son apparence ni sa grande taille, ce n’est pas lui que j’ai choisi. Dieu ne regarde pas comme les hommes, car les hommes regardent l’extérieur, mais moi, je regarde le cœur. »

Jessé appela Abinadab et le présenta à Samuel, qui dit :
« Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. »

Jessé présenta Shamma, mais Samuel dit :
« Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. »

Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit :
« Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. N’as-tu pas d’autres garçons ? »

Jessé répondit : « Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. »

Alors Samuel dit à Jessé :

« Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. »

Jessé l’envoya chercher :
le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau.

Le Seigneur dit alors :

« C’est lui ! donne-lui l’onction. »

Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères.
L’esprit du Seigneur vint dans le cœur de David à partir de ce jour-là.

—————–

La fin de cette histoire vous la connaissez :

Peu de temps après, l’armée de Saül fit face aux Philistins.

Goliath, le géant, se moquait des soldats de Saül. David n’eut pas peur car Dieu était avec lui. Il tua le géant en lui envoyant une pierre au milieu du front.

Les Philistins, ayant perdu leur champion, s’enfuirent.

David devint Roi et de sa descendance naîtra Jésus.

 

 

29 novembre, 2014

Célébration du samedi 29 novembre 2014 – Le cierge – Bricolage

Classé dans : Non classé — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

Décoration d’un cierge avec des cires colorés ou de la cire de babybel

Décoration d’une étoile papier en protège main

Célébration du samedi 29 novembre 2014 – Le cierge – Naissance de Jésus – Spectacle

Classé dans : Non classé — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

La lumière de la nativité

 

L’ange Gabriel apparaît à Marie

Il y a très longtemps, dans le village de Nazareth, un ange apparut à une jeune femme nommée Marie dans un halo de lumière. /allumer projecteur derrière l’ange/

Ange  : « N’aie pas peur, lui dit l’ange. Dieu t’a choisie entre toutes les femmes. Tu vas donner naissance à un enfant exceptionnel. Il sera le Fils de Dieu. »

Mais Marie était effrayée, car elle devait se marier à un charpentier du nom de Joseph.

L’ange la rassura :

Ange : « Rien n’est impossible, tu es bénie de Dieu. »

Et marie répondit :

Marie : « Ce que Dieu veut, je le ferai. Ainsi soit-il. »

…………….

 Le voyage à Bethléem

Après s’être mariés, Marie et Joseph durent partir pour Bethléem, la ville natale de Joseph, car Hérode, l’empereur de Rome voulait y compter les habitants.

Ils y arrivèrent après un long voyage, et Marie sut que son bébé allait bientôt naître. Mais toutes les auberges étaient complètes.

Heureusement, un homme généreux les aida.

Homme :  « Je n’ai plus de place chez moi, mais vous pouvez venir vous reposer dans mon  étable. »

Joseph et Marie s’y installèrent.

…………….

La naissance de Jésus, le sauveur du monde

Cette nuit-là, l’enfant de Marie naquit. Elle l’enveloppa avec amour dans des langes. Et, comme il n’y avait pas de berceau dans l’étable, elle le coucha dans la paille.

Un ange avait dit à Joseph : « Appelle ton enfant Jésus, car il sauvera le monde de ses péchés. » Alors, doucement, Marie et Joseph se penchèrent sur le nouveau-né /utilisation lampe tempête/  et murmurèrent son nom :

Marie et Joseph : Jésus.

Ils contemplèrent, émus, le fils de Dieu endormi devant eux à la lumière d’une lampe.

…………….

 

La bonne nouvelle

Non loin de là, dans les champs entourant Bethléem, des bergers veillaient sur leurs troupeaux. Soudain, une lumière jaillit dans la nuit, et un ange apparut. /allumer projecteur derrière l’ange/

Ange : « J’apporte une heureuse nouvelle. Aujourd’hui, le Fils du Seigneur, le sauveur du monde, est né. Vous le trouverez dans une étable à Bethléem. »

A peine avait-il prononcé ces mots que le ciel se remplit d’anges, qui chantaient :

Tous : « Gloire à Dieu au plus haut des Cieux,

Et paix sur la terre à tous ceux qu’il aime ! »

 

Les bergers suivirent les anges et arrivèrent près de l’étable.

Les bergers   « Un ange nous a annoncé que le Sauveur vient de naître! »

Joseph           « Il s’appelle Jésus. »

Alors les bergers contemplent Jésus à la lumière de la lampe et leur cœur se remplit de paix et de joie.

 

…………….

 

La venue des rois mages

Version1

Dans les terres lointaines d’orient, des hommes d’une grande sagesse virent apparaître une étoile très brillante /une étoile au loin/. Ils comprirent que c’était un signe de Dieu : un grand roi était né. Ils se mirent en route, guidés par l’étoile. Leur voyage dura longtemps.

 

Quand ils arrivèrent devant l’étable, ils virent l’enfant Jésus dans les bras de Marie à la lumière d’une lampe. Ils surent que cet enfant Lumière était le Fils de Dieu.

Ils s’agenouillèrent, et lui offrirent de magnifiques présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Et si toi aussi tu veux offrir quelque chose à Jésus, apporte lui la lumière de ta vie et offre-lui simplement ton cœur.

 


 

Version2

Pendant ce temps-là, dans les terres lointaines d’orient …

/Dialogue des 3 enfants mage jusqu’au chant qui se termine par

…..Est venu  d’Afrique /

/ils marchent derrière l’étoile avec des baluchons contenant leur présent/

Et les voilà partis, nos trois astrologues, installés comme des rois sur leurs dromadaires, à la poursuite de l’étoile

Ils avaient bien choisis leurs cadeaux, puisque l’or symbolise la royauté, l’encens la divinité et la myrrhe la mortalité. L’enfant-roi qu’ils vont découvrir est à la fois parfaitement humain et parfaitement divin. Mais pour arriver jusqu’à la crèche il leur fallut beaucoup de temps

et de courage.

 

/arrivée de l’étoile à l’étable/ Quand ils arrivèrent devant l’étable, ils virent l’enfant Jésus dans les bras de Marie à la lumière d’une lampe. Ils surent que cet enfant Lumière était le Fils de Dieu.

Ils s’agenouillèrent, et lui offrirent leurs présents : /ouvrant leur baluchon/ l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Et si toi aussi tu veux offrir quelque chose à Jésus, apporte lui la lumière de ta vie et offre-lui simplement ton cœur.


Dialogue des 3 enfants mage

Melchior : / observant le ciel avec une lorgnette + une étoile au loin/

Ca y est ! Youpi !  J’ai découvert une nouvelle étoile ! Une nouvelle étoile est née !

 

Balthazar : Ca va, Melchior ! Ca va. Une de plus ou une de moins…

 

Melchior :  Non, non. Regarde, Balthazar. Viens voir. Jamais une étoile n’a brillé avec autant

d’éclat !

 

Balthazar  : /prenant la lorgnette/

Ouais, elle n’est pas ordinaire…On dirait qu’elle nous fait  un clin d’œil.

 

Gaspard : Allons, du calme, mes amis. On l’attendait. Elle est arrivée. C’est tout. Restons cool.

 

Melchior :  Bien sûr qu’on l’attendait. C’était écrit. Le nouveau roi des Juifs vient de naître.

Plus rien ne sera plus jamais comme avant.

 

Balthazar : /l’étoile se rapproche et va lentement vers Jésus/

Regarde. Elle bouge ! Elle a l’air de vouloir nous montrer le chemin.

 

Melchior :  Et si on essayait de la suivre ?

 

Balthazar : Bonne idée ! Cette étoile va nous conduire vers quelqu’un d’extraordinaire, un envoyé

du ciel.

 

Gaspard : Dans ce cas, on ne peut pas arriver les mains vides.

 

Melchior :  Génial ! Alors, moi, Melchior, j’apporte de l’or.

 

Balthazar : Moi, j’apporte la première syllabe du mot mir…acle.

 

Melchior  et Balthazar : Et toi ?

 

Gaspard : Je vous le donne en cent !

 

Melchior  et Balthazar : /bouche bée/

Hein ?….ah de l’Encens !

 

Gaspard :  Allons, en route ! Il ne faut pas que nous arrivions les derniers…

 

Melchior, Balthazar et Gaspard : / en chantant /

Melchior au visage blanc est venu d’Europe,

            Est venu d’Europe,

Gaspard, au visage jaune est venu d’Asie,

Est venu d’Asie,

Balthazar, au visage noir, est venu  d’Afrique,

Est venu  d’Afrique.

6 août, 2013

Calendrier 2013 – 2014

Classé dans : Carnet pratique,Non classé — eveilfoiconfluent78 @ 0:05

L’EVEIL A LA FOI peut être vécu en famille, dans la paroisse ou en école catholique. Il permet aux petits enfants de 3 à 7 ans de découvrir, essentiellement par leur corps et leurs cinq sens, le Dieu de Jésus-Christ aimant et présent dans leur vie.

Les équipes de catéchèse du Confluent comptent des parents particulièrement chargés de cette mission. Elles travaillent les points de repères et outils en abordant les principales fêtes liturgiques (Noël, Pâques…) et sur des thèmes abordés avec les petits (Marie, la prière, les paraboles, les questions d’enfants, etc.).

 

Tu as entre 3 et 7 ans. Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi :

Cette année, nous aborderons le thème de « A la rencontre de Jésus »:
(programmes et jours identiques à Andrésy et Conflans, voir ci-dessous pour les lieux et horaires)

le samedi 12 octobre 2013,
le samedi 30 novembre 2013,
le samedi 8 février 2014,
le samedi 29 mars 2014,
le samedi 24 mai 2014.

Venez visiter le blog : http://eveilfoiconfluent78.unblog.fr/

L’éveil à la foi à Andrésy

Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi aux salles paroissiales d’Andrésy, au 10 bd Noël Marc à Andrésy (et non pas dans l’église d’Andrésy), de 16h30 à 18h.

Contact : Hélène BERSOT
Téléphone : 01 39 74 85 15
Mail : efandresy@yahoo.fr

Agrandir le plan

L’éveil à la foi à Conflans-Sainte-Honorine

Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi à la salle paroissiale de l’église Saint Jean-Marie VIANNEY

176, bd du Général-de-Gaulle

CONFLANS SAINTE HONORINE de 15h à 16h.

Contact : Danielle RISK ou Marie Lenne
Mail : eveilfoiconflans@yahoo.fr

Agrandir le plan

6 avril, 2013

Célébration du samedi 6 avril 2013 – Je t’offre – La multiplication des pains – Spectacle

Classé dans : Non classé — eveilfoiconfluent78 @ 16:30
Une foule nombreuse était venue écouter Jésus toute la journée mais maintenant, le soleil se couchait, et tout le monde était fatigué et avait faim.
Alors, les disciples de Jésus s’approchèrent de lui, et lui dirent :
LES DISCIPLES : Ce lieu est désert, et l’heure est déjà avancée ; renvoie-les, afin qu’ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs, pour s’acheter de quoi manger. 
Jésus leur répondit :
JESUS :Non ! Donnez-leur vous-mêmes à manger. 
Mais ils lui dirent :
LES DISCIPLES :  Nous ne pouvons pas acheter à manger pour tous ces gens, cela coûterait bien trop cher ! 
En effet, il y avait plus de 5000 personnes !
Jésus les interrogea :
JESUS :Combien avez-vous de pains ? Allez voir parmi ceux qui sont ici.
Alors les disciples de Jésus firent le tour de l’immense foule en demandant :
LES DISCIPLES :  Avez-vous du pain ? Avez-vous de quoi manger ? 
Mais tous firent non de la tête, sauf un petit garçon. Il avait avec lui cinq petits pains et deux petits poissons pour son dîner.
On l’amena donc à Jésus en lui disant :
 LES DISCIPLES : Voilà un garçon qui a 5 petits pains et 2 petits poissons. Mais cela ne suffira jamais pour tous ces gens ! 
Le petit garçon avait très, très faim. Il regarda son dîner. Puis il releva la tête et regarda Jésus. Sans un mot, il tendit à Jésus ce qu’il avait.
Jésus lui sourit. Et le petit garçon se sentit tout heureux : il avait fait quelque chose de bien.

Jésus dit :

JESUS :Faites asseoir ces gens.
Il y avait à cet endroit beaucoup d’herbe. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes tout comme vous.
Jésus remercia Dieu pour le cadeau du petit garçon. Puis il prit les pains, rendit grâces /pause/ et les distribua à ceux qui étaient là /distribution aux enfants/ ; il fit de même avec les poissons. /pause/
Le petit garçon et les disciples de Jésus n’en croyaient pas leurs yeux… Tout le monde avait reçu sa part !
Lorsqu’ils furent rassasiés, Jésus dit à ses disciples :
JESUS : Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde.
Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers avec les restes des cinq pains.

Jésus dit alors :

JESUS : Tout le monde a besoin de pain et de poisson. Mais vous avez encore plus besoin de moi. Je suis le pain de la vie. Venez à moi, et je vous donnerai tout ce qu’il vous faut pour vivre cette nouvelle vie que je suis venu vous apporter ! 

 

12
 

Les Témoignages de la Greno... |
Spiritus |
Tariq RAMADAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fleurdefoi
| Immortalisation
| L'EVANGELISTE