Eveil à la foi – Andrésy, Conflans, Maurecourt

Bienvenue sur le blog de l’Eveil à la Foi de la paroisse du Confluent – Andrésy, Conflans, Maurecourt

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

30 novembre, 2013

Célébration du samedi 30 novembre 2013 – Rencontre avec le paralytique – Réalisation

Classé dans : Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 17:00

luminion à effet vitrail

Impression d’un dessin sur une feuille calque.

Coloriage à la peinture à l’eau (pastilles) sur l’envers.

Puis on enroule autour pot de yahourt en verre.

luminion

image bricolage à imprimer

Célébration du samedi 30 novembre 2013 – Rencontre avec le paralytique – Spectacle

Classé dans : Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 16:30

Jésus et le paralytique

 

Aujourd’hui je vais te raconter une histoire qui se passe dans une maison dans un village. Jésus est invité dans cette maison. Ce qui est bizarre dans cette maison c’est qu’elle a un toit tout plat et un escalier pour monter dessus. Sur ce toit on peut entreposer des pots, des graines, étendre sa lessive et quand il fait chaud la nuit on peut prendre sa couverture et aller dormir dessus.

Aujourd’hui Jésus est dans la maison il parle du royaume de Dieu. Il y a énormément de gens qui sont intéressés et qui sont venus de tous les villages voisins pour l’écouter. Même des gens de Jérusalem, la grande ville, sont venus. La maison est trop petite pour que tout le monde puisse y entrer alors, comme la maison est pleine, beaucoup sont obligés de rester devant la porte. Sur la pointe des pieds ils tendent l’oreille et ils écoutent ce que Jésus raconte.

Non loin de là, il y a quelqu’un  qui n’est pas venu voir Jésus. Il est resté couché chez lui. Il est paresseux ? Mais non,  il ne peut pas marcher, il est paralysé. Depuis qu’il est tout petit il n’a jamais pu courir. Il n’a jamais pu monter dans les arbres avec les autres. A cette époque on pensait que les gens paralysés étaient des pêcheurs.

Le paralytique est là dans son lit. Il attend. Il est triste mais il a des amis. Il y en a justement un qui arrive en courant et qui lui crie :

- Dis moi mon vieux tu sais quoi il y a Jésus qui est tout près d’ici dans une maison ? Allez viens on va aller le voir.

- Mais je ne peux pas marcher, je ne peux pas bouger. Tu le sais bien.

- Mais ce n’est pas grave, je suis venu avec 3 amis. On va te mettre sur un brancard et t’emmener voir Jésus.

Ils ont pris le paralytique. Ils l’ont installé sur un brancard et ils ont commencé à traverser le village avec lui. Ce n’est pas très simple : il est lourd, et puis il faut marcher ensemble. On ne peut pas marcher n’importe comment.

Sur le chemin le paralytique ronchonne :

- Tu crois que Jésus va s’occuper de moi. Moi, tu sais je n’ai pas trop le moral.

- Mais oui on est convaincu. Jésus c’est quelqu’un qui s’occupe de tout le monde

- Oui, mais moi, tu sais, je suis paralysé depuis que je suis tout petit.

- Allez ne t’en fais pas, on y va. Jésus moi je crois que c’est le fils de Dieu.

Ils arrivent à la maison mais il y a tellement de monde qu’ils se demandent comment ils vont faire  pour rentrer. Alors ils décident de monter sur le toit de la maison en empruntant les escaliers.

Quelle chance c’est un toit en torchis. Il est fait avec des branches et de la terre. Les amis décident alors de faire un trou dans le toit pour pouvoir accéder à l’intérieur de la maison.

Ils déplacent la terre, poussent les branches et quelques pierres. Ils arrivent à faire un trou.

- Oh la la, vous croyez vraiment que vous allez me descendre là dedans ? dit le paralysé

- Mais bien sûr ne t’inquiète pas.

Les 4 amis le cramponnent solidement à son brancard et le suspendent grâce à des cordes. Il fallait tenir fort et ils ont commencé à le glisser le long du trou.

le paralytique

- Allez va y t’inquiète pas. Nous on  y croit en Jésus. On a la foi.

Heureusement qu’ils ont la foi pour lui parce que le paralytique, lui, n’est pas très convaincu. Il ne connaît pas Jésus, il ne l’a jamais vu et se demande ce qu’il va lui dire.

- Je ne suis pas quelqu’un de bien. Si seulement j’étais… je ne sais pas moi, aimable, sympas, peut être qu’il s’occuperait de moi mais franchement je suis souvent de mauvaise humeur. Oh là là je ne suis pas aussi bien que cela. Est-ce que Jésus va s’occuper de moi ?

En attendant ceux dont Jésus s’occupe, ce sont les gens qui sont en bas avec lui.

Ses 4 amis le retiennent. Il ne faut pas qu’il tombe par terre et puis il y a la propriétaire de la maison qui dit :

- mais qu’est-ce que c’est que ces sauvages qui ont fait un trou dans mon toit ? Qui est-ce qui va réparer maintenant ?

En attendant, le trou est fait maintenant et le paralytique descend lentement. Il arrive tout inquiet aux pieds de Jésus pendant que ses amis là-haut, eux ne sont pas inquiets. Ils attendent la réaction de Jésus.

Jésus regarde alors le paralytique. Il regarde dans son cœur et il voit que ce pauvre homme est triste et qu’il a beaucoup de chose à se faire pardonner. Il lui dit :

- Ecoute mon ami, tout ce que tu as fait de mal c’est pardonné c’est oublié.

Le paralytique est très content. C’est exactement ce qu’il attendait.

Autour de Jésus il y avait des religieux de l’époque. Ils sont furieux. Ils disent que ce n’est pas possible et que seul Dieu pardonne les pêchés. Alors Jésus les regarde et dit :

- Pour vous montrer que je peux aussi pardonner les péchés et bien je dis à cet homme paralysé, lève-toi, descends de ton brancard et marche.

Et tout d’un coup le paralytique, qui jusqu’à présent était toujours coincé dans sa chambre, saute sur ses pieds. Il peut marcher. Quelle joie dans la maison. Quelle explosion. Tout le monde chante. Dehors les gens crient :

- qu’est ce qui se passe ? qu’est ce qui se passe ?

- Jésus a guéri le paralytique !

Et même la propriétaire de la maison au toit troué est contente que le paralytique soit guéri.

Alors elle vous a plus mon histoire ?

 

Les Témoignages de la Greno... |
Spiritus |
Tariq RAMADAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fleurdefoi
| Immortalisation
| L'EVANGELISTE