Eveil à la foi – Andrésy, Conflans, Maurecourt

Bienvenue sur le blog de l’Eveil à la Foi de la paroisse du Confluent – Andrésy, Conflans, Maurecourt

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2011

3 décembre, 2011

Célébration du samedi 3 décembre 2011 – L’eau – La naissance de Moïse – Réalisation

Classé dans : Réalisation — eveilfoiconfluent78 @ 19:15

Scène de Moïse sauvé des eaux en pâte à sel

Recette de la pâte à sel:

- mélanger 1 verre de sel fin avec 2 verres de farine

- rajouter 1 verre d’eau dans lequel vous aurez dilué un colorant alimentaire ou 1 cuillère à soupe de gouache

 

Utilisation d’une coque de noix et d’un morceau de mouchoir en papier pour faire Moïse

 

Célébration du samedi 3 décembre 2011 – L'eau - La naissance de Moïse - Réalisation dans Réalisation img00079-20111203-1728-300x225

Scène naissance de Moïse en pâte à sel

Célébration du samedi 3 décembre – La naissance de Moïse – Spectacle

Classé dans : Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 18:29

MOÏSE sauvé des eaux

 Orateur: « Ouvrons la Bible au tout début, au deuxième livre plus précisément, celui de l’Exode. Nous avons quitté Abraham et la terre de Canaan. Toute la famille d’Abraham est en Egypte, où règnent les pharaons. La famille d’Abraham était venue s’installer en Egypte pour y trouver de la nourriture. »

Enfant : « C’est où l’Egypte? »

Orateur: «  C’est un pays plus au Sud, il est traversé par un immense fleuve qu’on appelle le Nil. Tu sais, c’est le pays des fameuses pyramides…Revenons à la Bible, les hébreux souffraient.  »

Enfant: « C’est qui les hébreux? »

Orateur : « C’est le peuple d’Abraham. Moïse fait partie de ce peuple. »

Enfant : « Qui est Moïse? »

Orateur : « Moïse est un personnage qui, comme Noé, a été sauvé des eaux et qui fera beaucoup pour le peuple des Hébreux.  Ecoute l’histoire de sa naissance …»

La fille de Pharaon :

« Je suis la fille de Pharaon, le roi d’Egypte. C’est le pays où coule le grand fleuve, le Nil.

Les hébreux sont installés depuis de nombreuses générations dans notre pays. Ils sont devenus de plus en plus nombreux et peuplent maintenant tout le pays.

Mon père, le roi d’Egypte n’a pas connu leurs ancêtres qui sont arrivés les premiers. Il trouve qu’ils sont trop nombreux et trop forts. Il veut qu’ils arrêtent de se multiplier.

Il est temps maintenant que j’aille vers le Nil avec toi ma servante pour me laver. »

La mère de Moïse :

« Le roi de ce pays, Pharaon, trouve que le peuple hébreux, mon peuple, est trop nombreux. Il a décidé de nous faire faire des corvées, de faire de nous des esclaves. Il nous fait bâtir des villes. La vie devient de plus en plus dure pour nous. Mais comme nous continuons à devenir de plus en plus nombreux, il a décidé que tous les nouveau-nés qui étaient des garçons devraient mourir. Il a ordonné qu’ils soient jetés dans le Nil.

Je suis femme du peuple Hébreu, de la tribu de Lévi. J’ai eu un enfant il y a trois mois. C’est un beau garçon. J’ai eu peur pour sa vie. Alors, je l’ai caché pendant trois mois pour que personne ne le voit, ni ne l’entende. Je l’ai nourri en secret. Mais ce n’est pas possible de le cacher longtemps, un bébé pleure et fait trop de bruit. J’ai cherché une solution pour éviter qu’il ne soit tué.

J’ai pris un panier fait de papyrus, une plante qui pousse au bord du Nil. Je l’ai enduit d’un produit qui le rend imperméable (du bitume). J’y ai mis mon enfant et j’ai déposé le panier dans les joncs au bord du fleuve non loin du palais de la fille de pharaon.

Va mon enfant, je te laisse entre les mains de Dieu…

[Elle se tourne vers sa fille]

Ma fille, reste non loin d’ici pour surveiller ce qui arrivera à ton frère. »

La fille de Pharaon : « Il y a un panier parmi les joncs. Va donc le chercher. »

La fille de Pharaon : « Oh, c’est un garçon. Oh, le pauvre, il pleure. C’est un enfant de ces pauvres hébreux. »

(La sœur de l’enfant s’avance)

La sœur : « Princesse, si tu veux, moi, je peux te trouver une nourrice pour le petit garçon parmi les femmes des hébreux. Elle pourra allaiter l’enfant pour toi. »

La fille de Pharaon : « Va, fille d’Hébreu. »

[La sœur va chercher la mère de l'enfant et la ramène]

La fille de Pharaon : « Femme, emmène cet enfant et allaite-le. Tu nourriras cet enfant jusqu’à ce qu’il soit grand et je vais te payer pour cela. »

[La mère repart avec l'enfant].

Orateur : « L’enfant grandit et sa mère l’amena à la fille de Pharaon. Il devint pour elle un fils et elle lui donna le nom de Moïse car cela veut dire: »

La fille de Pharaon: « Je l’ai sauvé des eaux. »

Orateur : « Moïse va apprendre à écrire en égyptien, à penser comme les Egyptiens. Il devient Egyptien! Mais il n’oubliera jamais qu’il a été trouvé dans l’eau du Nil.

Plus tard, Moïse sauvera son peuple de l’esclavage en lui permettant de fuir l’Egypte.

[Se tournant vers l'enfant.]

Alors elle t’a plu mon histoire? »

Enfant : « J’ai eu peur pour le petit garçon. Comment peut-on être aussi méchant avec un nouveau né. »

Orateur: « Jésus aussi a été persécuté à sa naissance. Le roi Hérote l’a fait rechercher par les mages à sa naissance. Les mages ont trouvé l’enfant mais l’ont caché à Hérote, tout comme la fille de pharaon. »

 

Les Témoignages de la Greno... |
Spiritus |
Tariq RAMADAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fleurdefoi
| Immortalisation
| L'EVANGELISTE