Eveil à la foi – Andrésy, Conflans, Maurecourt

Bienvenue sur le blog de l’Eveil à la Foi de la paroisse du Confluent – Andrésy, Conflans, Maurecourt

30 juin, 2011

Calendrier 2011-2012

Classé dans : Carnet pratique — eveilfoiconfluent78 @ 20:35

L’EVEIL A LA FOI peut être vécu en famille, dans la paroisse ou en école catholique.Il permet aux petits enfants de 3 à 7 ans de découvrir, essentiellement par leur corps et leurs cinq sens, le Dieu de Jésus-Christ aimant et présent dans leur vie.

Les équipes de catéchèse du Confluent comptent des parents particulièrement chargés de cette mission. Elles travaillent les points de repères et outils en abordant les principales fêtes liturgiques (Noël, Pâques…) et sur des thèmes abordés avec les petits (Marie, la prière, les paraboles, les questions d’enfants, etc.).


Tu as entre 3 et 7 ans. Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi :

Cette année, nous aborderons le thème de l’eau dans la Bible:
(programmes et jours identiques à Andrésy et Conflans, voir ci-dessous pour les lieux et horaires)

le samedi 15 octobre 2011,
le samedi 3 décembre 2011,
le samedi 4 février 2012,
le samedi 24 mars 2012,
le samedi 12 mai 2012.

Venez visiter le blog : http://eveilfoiconfluent78.unblog.fr/

L’éveil à la foi à Andrésy

Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi aux salles paroissiales d’Andrésy, au 10 bd Noël Marc à Andrésy (et non pas dans l’église d’Andrésy), de 16h30 à 18h.

Contact : Hélène BERSOT
Téléphone : 01 39 74 85 15
Mail : efandresy@yahoo.fr

Agrandir le plan

L’éveil à la foi à Conflans-Sainte-Honorine

Avec tes parents, viens participer aux célébrations d’Eveil à la Foi à la salle paroissiale de l’église Saint Jean-Marie VIANNEY

176, bd du Général-de-Gaulle

CONFLANS SAINTE HONORINE de 15h à 16h.

Contact : Antonella CHURCH
Mail : eveilfoiconflans@yahoo.fr

Agrandir le plan

11 juin, 2011

Célébration du samedi 21 mai 2011 – Les Prophètes – Jonas – Spectacle

Classé dans : Spectacle — eveilfoiconfluent78 @ 0:03

Dieu Capitaine Jonas

Vous vous souvenez des prophètes qu’on a déjà vu: Samuel « Seigneur tu m’as appelé. Je suis là. » , Isaïe « Seigneur me voici. Envoie moi. », Ezéchiel « Vous connaîtrez qui est Dieu. », Jérémie « Guérie moi Seigneur et je serais guéri ». Ces Prophètes, ces messagers que Dieu a envoyé à son peuple, ont toujours fait ce que Dieu leur a demandé. Mais Il y a pourtant une exception: Jonas.

Scène 1: à côté du bateau

Un jour, Dieu a dit à Jonas :

«  Va à Ninive. Les gens de là-bas font de mauvaises actions. Va-leur dire de cesser immédiatement d’être méchants, ou ils auront des ennuis dans 40 jours. »

Ninive est la capitale de l’Assyrie, et les Assyriens sont les ennemis du peuple de Dieu.

Jonas a peur d’aller dans cette grande ville. [jeux d'épée entre 2 enfants] On raconte que les habitants de Ninive sont des voleurs et des brigands ! De plus, Jonas ne veut pas obéir à Dieu car il trouve que les ninivites méritent d’être punis…

Alors Jonas se met en route… Mais pas en direction de Ninive ! Il s’enfuit dans la direction opposée, et s’en va vers le port de Jaffa, où il embarque sur un bateau qui part pour l’Espagne.

Scène2 : sur le bateau

A peine le bateau est-il en mer que le vent se lève et une violente tempête éclate. Mais Jonas est tellement fatigué qu’il s’endort à poings fermés. Il est si fatigué, qu’il n’entend pas le vent qui souffle de plus en plus fort, et ne sent pas les vagues qui font rouler et tanguer le bateau. Il n’entend pas aussi les cris de frayeur des marins. Il ne sait pas qu’il y a une tempête, une terrible tempête.

Le capitaine et son équipe sont pris de panique. « Que chacun prie son Dieu ! crient-ils aux passagers. Priez pour que nous ayons la vie sauve ! »

« Réveille-toi ! Debout ! lui dit le capitaine en le secouant. Dis tes prières sinon nous allons tous nous noyer ! »

« Je ne peux pas demander à Dieu de m’aider, répond Jonas, puisque je me suis enfui loin de lui. C’est Dieu qui a envoyé cette tempête. Jetez-moi par-dessus bord, et la tempête se calmera. »

Le capitaine commence par refuser, mais la tempête devient d’une telle violence qu’il se résolut finalement à jeter Jonas par-dessus bord.

Dès que Jonas s’enfonce dans l’eau, la mer se calme. A bord du bateau, l’équipage et les passagers remercient le Dieu de Jonas.

Jonas coule au fond de la mer, tout au fond, loin sous les vagues… Jonas pense qu’il va mourir, alors il appelle Dieu à son aide et [housse de couette à ouvrir avec 1 bâton] Dieu envoie un énorme poisson qui, GLOUP ! GLOUP ! Qui l’avale tout vivant !

Jonas se retrouve à l’abri dans le ventre du poisson où il y reste pendant 3 jours. Il se met à regretter d’avoir désobéi à Dieu et lui demande pardon.

« Tu m’as sauvé la vie, dit-il à Dieu. Merci. Je regrette de t’avoir désobéi et de m’être enfui. La prochaine fois je ferai comme tu me diras, promis ! »

Le poisson rejette alors Jonas sur une plage. Jamais il n’a été aussi heureux de toucher le sol et de voir le soleil ! Jonas respire un GRAND coup. Il se tourne vers le soleil, remue ses orteils dans le sable chaud, puis il se met en route vers Ninive pour proclamer le message de Dieu.

Scène 3: Ninive

Pendant 3 jours, il traverse la ville en criant : « Dieu connaît toutes vos méchancetés, même les plus petites ! Cessez d’être méchants. Faites confiance à Dieu. » Les habitants de Ninive découvrent que Dieu s’intéressent à eux, alors ils prennent au sérieux l’avertissement de Dieu ! Alors ils décident d’arrêter leurs méchancetés, tous changent de conduite, [sac] s’habille d’un simple sac et [cendre] se couvre de cendre. Tous, de l’esclave le plus misérable jusqu’au roi dans son palais ! Dieu est satisfait et leur pardonne.

Scène 4 : Conclusion

Jonas va s’asseoir au soleil, hors des murs de la ville, fâché et malheureux. Il se met à bouder car il n’est pas content du tout.

«  Et voilà, dit-il à Dieu, tout s’es passé comme je l’ai dit.

C’est bien pour cela que j’ai essayé de m’enfuir ! Moi je voulais que tu punisses ces gens ! Ce sont nos ennemis et ils méritent une punition !

Mais Dieu dit : « pense un peu à tous ces enfants, à tous ces gens, à tous ces animaux .C’est moi qui leur ai donné la vie et qui m’inquiète de leur sort. Moi, j’aime TOUT LE MONDE ! Oui, même les gens de Ninive. Tu ne trouves pas ça bien ? »

Et Jonas n’en revient pas, car il commence à comprendre :

« C’est donc vrai ! Dieu aime tous les hommes ! »

 

Les Témoignages de la Greno... |
Spiritus |
Tariq RAMADAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fleurdefoi
| Immortalisation
| L'EVANGELISTE